Ce blog n'est plus mis à jour

NAO 2013: Compte rendu de la réunion du 29 octobre 2012

11 Novembre 2012 , Rédigé par CFDT AJILON ENGINEERING Publié dans #CFDT euro eng

  Logo CFDT F3C                                       Image salaire                                                                                         

 NAO 2013 : Compte rendu de la réunion du 29 octobre 2012

 

La 1ère réunion de négociation des NAO 2013 s’est tenue le 29 octobre 2012.

Ces négociations obligatoires permettent d’aborder différents thèmes comme La durée effective et l’organisation du temps de travail, l’évolution de l’emploi et du travail précaire, l’égalité professionnelle et, surtout,  l’augmentation générale des salaires.

L’objectif des ces négociations est de parvenir à un accord entre les Organisations Syndicales et la  Direction sur les mesures qui seront mises en place dans l’entreprise pour l’année à venir. 

 

Rappel des années précédentes :

 

Dans notre entreprise, depuis plusieurs années les NAO ne débouchent sur aucun accord et la Direction applique unilatéralement le  plan qu’elle a défini sur la base des ses propositions.

Les principales raisons de ce blocage s’expliquent par la volonté de le Direction de procéder à des augmentions de salaires individuelles uniquement alors que pour la CFDT une part de ces augmentations doivent être appliquées collectivement pour ne pas pénaliser une partie des salariés.

D’autre part, le montant des augmentations proposé  par la Direction est particulièrement insuffisant pour compenser l’augmentation du coût de la vie subie par les salariés, ce qui a pour conséquence de faire baisser notre pouvoir d’achat.

  

Les revendications de la CFDT :

Les revendications de la CFDT restent fidèles à nos principes de justice et d’équité et s’appuient sur notre conception de la politique sociale que nous souhaitons voir appliquer dans l’entreprise. Elles sont basées sur l’intérêt collectif des salariés et sur la défense des moins favorisés. Elles s’appuient également sur les demandes légitimes exprimées par les salariés.

Cette année encore, nous avons présenté un certain nombre de revendications non satisfaites l’année dernière ainsi que de nouvelles propositions élaborées à partir de la consultation organisée auprès des adhérents CFDT.

 

    1. Rémunérations :

 

  •  Augmentation générale des salaires : 

Augmentation générale des salaires de 5% pour 2013 :

-          2% au titre de rattrapage sur les années précédentes

-          2% au titre de l’augmentation du coût de la vie

-          1% au titre de l’augmentation du pouvoir d’achat

 

  • Augmentation des bas salaires :  

Seuil mini de 100€ / mois ce qui correspond à l’augmentation de 5% pour un salaire moyen de technicien

 

  • Frais de missions :

- Ouverture de négociations pour redéfinir les modalités de prise en charge des frais de               missions.

- Revalorisation de l’indemnité kilométrique  à 0,50€/Km (Actuellement 0,40€ / Km soit  pour           un véhicule 3CV) (Barème ACCOS : 0,487E/Km pour véhicule 4CV)

- Revalorisation du montant de la part employeur de l’indemnité repas et versement d’une             participation employeur sur les tickets restaurant identique à l’indemnité repas  versée aux           salariés en mission

- Mise en place d’une prime de déplacement pour les salariés en grands déplacements.

 

  • Primes :

- Mise en place de primes liées aux conditions de travail : zones contaminées, travaux                 dangereux, etc.

- Mise en place de la médaille du travail.

 

  •  Grilles de salaires : 

-      Définition et affichage des grilles de salaires pratiquées dans l’entreprise


   2. Organisation du temps de travail :

  • Ouverture de négociations pour l’aménagement du temps de travail pour les contrats 35h afin de couvrir les fermetures employeurs (ponts, congés)

 

3. Evolution de l’emploi et du travail précaire : 

  • Recours limité aux contrats précaires par l’embauche de personnel ETAM en CDI
  • Requalification en CDI des contrats CDIC après 3 ans d’ancienneté dans l’entreprise.

 

4. Prévoyance maladie :  

  • Mise en place d’une commission chargée de suivre les évolutions et l’utilisation des prestations et de faire des propositions pour adapter les prestations aux besoins des salariés

 

      5. Egalité entre les femmes et les hommes : 

  • Prise en charge par l’entreprise des cotisations de retraite complémentaire pour les personnes en congé parental
  • Mise en place de jours de congés exceptionnels pour enfants malades

 

    6. Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences : 

  • Utilisation des moyens définis dans le cadre des plans de formation pour permettre aux salariés les moins qualifiés de bénéficier d’évolutions de carrière.
  • Allègement du temps de travail hebdomadaire pour les personnes s’engageant dans des cursus de formation longs en dehors du CIF

 

   7. Participation – Intéressement : 

  • Ouverture de négociations pour la mise en place d’un accord d’intéressement

  

 


La réunion du 29 octobre 2012 :

    

  Les deux organisations syndicales représentatives de l’entreprise, SUD et CFDT, étaient présentes à cette réunion pour présenter et discuter de leurs propositions respectives avec la Direction.

Les représentants CFDT ont souhaité que de véritables discussions s’engagent entre la Direction et les Organisations Syndicales.

Nous avons  donc demandé à la Direction de répondre point par point et sans délai à nos demandes.

Nous avons rappelé à la Direction que la signature d’un accord par la CFDT était conditionnée, au minimum, par des augmentations générales.

 

Comme nous pouvions nous y attendre, il est rapidement apparu que les représentants de la Direction n’avaient pas de propositions à nous faire lors de cette réunion, prétextant qu’ils souhaitaient connaître l’ensemble de nos revendications pour y répondre lors des réunions suivantes.

Dès lors, il était établi que, comme les années précédentes, les NAO ne seraient qu’un simulacre de négociations et que nos discussions n’avaient que très peu de chances d’aboutir à un accord.

 

Lors des échanges que nous avons eus avec elle sur les salaires, la Direction a affirmé sa volonté de ne pas mettre en place d’augmentations générales pour l’année 2013 et de ne pas procéder à une revalorisation  des salaires au titre du rattrapage des années précédentes.

 

A l’issue de cette réunion, ni l’attitude de la Direction, ni ses réponses, ne nous permettent  d’espérer des avancées sur  les autres points à l’ordre du jour de ces NAO lors des deux prochaines réunions.

 

A partir du constat d’échec que nous faisons depuis ces dernières années, la question se pose désormais pour la CFDT de l’utilité des NAO et des moyens à mettre en œuvre pour obtenir de vraies négociations.


L’absence de concertation avec les Organisations Syndicales voulue par la Direction pour répondre aux attentes des salariés ne nous laisse le choix qu’entre la résignation ou la mobilisation.

En choisissant entre ces deux options, chacun d’entre nous décidera de la suite à donner pour faire aboutir nos revendications.

 

 CFDT euro engineering  

Novembre 2012         

 

 

 

 

Partager cet article